Exposition de Nicolas Grégoire

Exposition de Nicolas Grégoire
Publié le 12 septembre 2018 à 11 h 05 min
Le Centre d’action culturelle de la MRC de Papineau a le plaisir de présenter L’empreinte des peuples, une exposition de l’artiste Nicolas Grégoire, du 22 septembre au 23 novembre 2018.
Depuis quelques années, le travail de Nicolas Grégoire traite de l’érosion, son inspiration venant des éléments de la nature. Par cette exposition, l’artiste souhaite sensibiliser le spectateur à l’idée que l’humain peut facilement façonner la matière et qu’il est un important perturbateur de l’équilibre bien établi de son habitat naturel.

Faisant abstraction de la forme, intéressé surtout par les textures et les couleurs, l’artiste emploie différentes techniques et utilise principalement de la peinture et des médiums acryliques. Les textures uniques de ses œuvres consistent en de multiples couches de peinture, parfois chargée de fibre de bois. Le résultat est ensuite soumis à une usure mécanique qui révèle, par endroits, les couches de couleur sous-jacentes. Il en résulte un effet de profondeur mystérieux, qui appelle au toucher. Les visiteurs pourront d’ailleurs toucher à toutes les œuvres exposées, une expérience peu commune dans les lieux de diffusion habituels!

Le public est invité au vernissage, qui se déroulera le samedi 22 septembre, de 16 h à 18 h. 
L’artiste prendra la parole à 16 h 30.

Œuvre collective L’empreinte des peuples : tout au long de l’exposition, les visiteurs pourront laisser leur empreinte en participant à la création d’une œuvre sculpturale placée au centre de la salle.

Bienvenue à toutes et à tous!

Biographie

Artiste en arts visuels originaire d’Ottawa, Nicolas Grégoire demeure et travaille à Saint-André-Avellin depuis 2010. Influencé par le contexte artistique familial dans lequel il a grandi, il s’intéresse d’abord à l’art figuratif et utilise le crayon de plomb et la peinture à l’huile.

En 2000, il suit une formation professionnelle en mise en œuvre de matériaux composites, ce qui lui permet d’approfondir ses connaissances sur les enduits, les résines et différents composites. Cette formation lui donne les outils nécessaires pour multiplier ses techniques de création de textures.

À 25 ans, il travaille à son compte dans le domaine de la peinture décorative à Montréal. Il décroche plusieurs contrats de finition et travaille avec des designers d’intérieur pour produire des patines et accomplir des travaux d’imitation. Depuis 2003, il explore l’abstrait qui, selon lui, est une des plus pures expressions de l’esthétisme.
https://www.nicolasgregoire.ca/
Page Facebook