Variations Abyssales

Variations Abyssales
Artiste : Suzanne Charbonneau et France Grenier
Date : 5 mai au 13 juillet 2018

Variations abyssales est la vision de deux artistes en arts visuels fascinées par la vie marine, ses formes parfois inusitées et ses couleurs éclatées. Cette représentation, issue de l’imaginaire, s’apparente aux animaux et aux décors du fond abyssal océanique, autant par leurs couleurs que par leurs lignes étranges. Un lieu mystique, de recueillement, un monde où il est possible de découvrir l’inimaginable. Une immersion à vivre.

France Grenier a toujours été fascinée par la découverte des fonds marins et des mondes qu’ils recèlent; structures minérales, formes organiques, formes fluides empreintes du mouvement incessant des courants qui les baignent et les transportent. Ces œuvres sculpturales aux textures et aux couleurs parfois éclatées nous entraînent dans ce monde où l’argile, par sa malléabilité, vient traduire sa poésie.

Suzanne Charbonneau utilise les encres de dispersion, qu’elle travaille sur un support synthétique. Des formes ludiques aux couleurs brillantes et transparentes posées dans un espace blanc sont en suspension entre deux mondes. Elles sont en mouvance. Le geste entraîne ces encres, appliquées avec l’eau, laissant des traces sur le support qui évoquent les traînées tentaculaires des méduses.

Le vernissage en présence des artistes se déroulera le samedi 5 mai à 16 h.
Cette même journée, de 13 h à 16 h  Suzanne Charbonneau animera un atelier de sa technique d’Encre de dispersion sur support yupo. L’atelier est gratuit!

Biographie de l'artiste

Suzanne Charbonneau
L’expression visuelle sous toutes ses formes et dans toutes ses couleurs a toujours été sa passion. Elle apprend à tisser vers l’âge de 22 ans et travaille la fibre pendant une dizaine d’années. Son tissage lui servira éventuellement dans une suite de sérigraphies produites pendant ses études en arts au cégep John Abbott.

N’ayant pu faire ce parcours à l’adolescence, c’est à 29 ans qu’elle décide de se réaliser et de retourner sur les bancs d’école à temps plein. Elle terminera ainsi des études en arts et design graphique à l’âge de 34 ans. Elle a exposé à Montréal, Ottawa, Québec, Florence, Bruges.

Vivant dans Lanaudière depuis 10 ans, elle s’est impliquée dans le milieu des arts et de la culture de son village, au sein du Conseil des arts, de la culture et du patrimoine de Saint-Alphonse-Rodriguez. Elle poursuit à temps plein sa quête visuelle et habite maintenant à Joliette, où elle a son atelier.
Plusieurs de ses œuvres font partie de collections publiques et privées.

France Grenier
Les arts visuels ont toujours été une priorité dans son expression visuelle. Déjà à 14 ans, elle prenait des cours de dessin, pour le plaisir; suivra un cégep en design de présentation, qui la conduira à un baccalauréat en création et à un certificat en sculpture.

Le 3D est une nécessité pour elle; elle utilise des techniques comme le façonnage, l’assemblage et la taille directe pour créer ses sculptures. Elle privilégie la matière qu’est l’argile pour sa malléabilité, ses nombreuses possibilités de coloration, sans oublier la richesse des couleurs et des textures des glaçures vitrifiées qu’elle utilise.
Vivant depuis bientôt 36 ans à Chertsey, France s’est impliquée dans la production d’une charte de la culture et au sein du conseil des arts et de la culture de Chertsey. Elle a enseigné les arts pendant 25 ans au secondaire et demeure toujours une personne-ressource (jury) pour la région de Lanaudière.
France Grenier a exposé au Québec : Montréal, Joliette, Les Laurentides, Laval, Québec et Chertsey. Elle poursuit à plein temps sa démarche créatrice dans son atelier de Chertsey. Plusieurs de ses œuvres font partie de collections privées et publiques.